Temps de Travail EDF SA

Temps de Travail EDF SA

En 2015, pendant près d’un an, des négociations sur l’organisation du temps de travail ont eu lieu à EDF SA. L’avenant proposé par la Direction avait comme objectif principal la mise en œuvre du forfait jour permettant de déroger aux dispositions relatives aux heures supplémentaires et à la durée journalière et hebdomadaire du travail. Particulièrement ciblés : les 30000 cadres. La CGT et son Ufict ont lancé une grande consultation auprès de l’ensemble du personnel. C’est dans le contexte politique du « travailler plus pour gagner moins », de remise en cause des 35 h, de chantage à l’emploi tel que pratiqué par le patronat chez Smart ou à Air France que cette pensée unique a été mise en échec à EDF SA. 60 % du personnel ayant répondu à cette consultation s’oppose avec la CGT au projet d’avenant des directions. 64 % d’entre eux exigent le maintien de l’accord de réduction du temps de travail de 1999. La direction d’EDF SA, ainsi mise en échec, décide de retirer son projet. C’est une victoire pour le personnel et la CGT ! En 2016, la direction remet le couvert, cette fois, via une négociation catégorielle en priorisant la mise en place d’un forfait jours avant les discussions sur l’organisation du travail. Pourtant, lors de la consultation, c’est bien de cela que les nombreux cadres d’EDF voulaient discuter en demandant avec la CGT, l’ouverture d’une négociation sur :
- une meilleure organisation du travail,
- la mesure et la prise en compte du travail réellement effectué,
- sa juste rémunération,
- le respect des équilibres vie privée/vie personnelle,
- pouvoir mieux réaliser son travail dans des conditions améliorées Aussi, l’Ufict-CGT propose de réfléchir autour d’un questionnaire sur la maîtrise de la charge de travail et du temps travaillé y compris à distance, sur l’organisation du travail et sur un allègement du travail des cadres au profit de création d’emplois de maîtrise et d’exécution en assistance tertiaire et en appui technique. Demandez ce questionnaire aux militants CGT de votre unité pour exprimer vos propositions. L’Ufict-CGT souhaite co-construire avec vous ses propositions pour la future négociation sur l’organisation du travail.

 

Dossiers

EDF SA   Publié le 25 mars 2016

En 2015, pendant près d’un an, des négociations sur l’organisation du temps de travail ont eu lieu à EDF SA. L’avenant proposé par la Direction avait comme objectif principal la mise en œuvre du forfait jour permettant de déroger aux dispositions relatives aux heures supplémentaires et à la durée journalière et hebdomadaire du travail. Particulièrement ciblés : les 30000 cadres. La CGT et son Ufict ont lancé une grande consultation auprès de l’ensemble du personnel. C’est dans le contexte politique du « travailler plus pour gagner moins », de remise en cause des 35 h, de chantage à l’emploi tel que pratiqué par le patronat chez Smart ou à Air France que cette pensée unique a été mise en échec à EDF SA. 60 % du personnel ayant répondu à cette consultation s’oppose avec la CGT au projet d’avenant des directions. 64 % d’entre eux exigent le maintien de l’accord de réduction du temps de travail de 1999. La direction d’EDF SA, ainsi mise en échec, décide de retirer son projet. C’est une victoire pour le personnel et la CGT ! En 2016, la direction remet le couvert, cette fois, via une négociation catégorielle en priorisant la mise en place d’un forfait jours avant les discussions sur l’organisation du travail. Pourtant, lors de la consultation, c’est bien de cela que les nombreux cadres d’EDF voulaient discuter en demandant avec la CGT, l’ouverture d’une négociation sur :
- une meilleure organisation du travail,
- la mesure et la prise en compte du travail réellement effectué,
- sa juste rémunération,
- le respect des équilibres vie privée/vie personnelle,
- pouvoir mieux réaliser son travail dans des conditions améliorées Aussi, l’Ufict-CGT propose de réfléchir autour d’un questionnaire sur la maîtrise de la charge de travail et du temps travaillé y compris à distance, sur l’organisation du travail et sur un allègement du travail des cadres au profit de création d’emplois de maîtrise et d’exécution en assistance tertiaire et en appui technique. Demandez ce questionnaire aux militants CGT de votre unité pour exprimer vos propositions. L’Ufict-CGT souhaite co-construire avec vous ses propositions pour la future négociation sur l’organisation du travail.

Analyses syndicales - Textes de loi   Publié le 27 septembre 2011

A lire le texte de la loi du 20 août 2008 et nos analyses ...

Articles 

  • Stratégie d’intimidation ?
    20 octobre 2015 • Lire  >>>