bordure

Politique industrielle et service public

BRGM ça risque de bouillir  • Publié le  3 mai 2016

C’est par un message du PDG du BRGM (bureau de recherche géologique et minière), en décembre 2015, que les salariés.es du BRGM ont appris la nouvelle : « L’ouverture du capital de Géothermie Bouillante est finalisée ». Le syndicat Ufict-CGT du BRGM basé à Orléans (45) s’oppose à la vente de Géothermie Bouillante, en Guadeloupe, filiale du groupe. Eléments de compréhension par Alain Gadalia et Simon Lopez, militants CGT.

Envoyer à un ami  Version imprimable de cet article Version imprimable
 

Documents