bordure

Politique industrielle et service public

Turbulences à EDF  • Publié le  25 janvier 2016

Malgré un contexte défavorable, EDF maintient des dividendes élevés pour ses actionnaires, dont le premier d’entre eux est l’Etat à 85 %. Les salariés en font (encore) les frais et leurs horaires de travail explosent face aux nombreux enjeux à venir. Est-ce inéluctable ou bien existe-t-il d’autres solutions ?

Envoyer à un ami  Version imprimable de cet article Version imprimable
 

Documents